Y a pas juste Céline

Balados

Y a pas juste Céline

Cette série balado plonge dans l’histoire d’albums marquants, mais un peu champ gauche de la musique québécoise. Au cours des six épisodes, on écoute Richard Desjardins, le groupe hip-hop Muzion, Fred Fortin ainsi que les membres de Karkwa Louis-Jean-Cormier, François Lafontaine et Stéphane Bergeron raconter la naissance de disques qui ont ravi des milliers de fans. L'auteur-compositeur-interprète et réalisateur Yves Desrosiers nous transporte quant à lui au cœur du Plateau, à Montréal, pendant l’enregistrement de l’album mythique de Lhasa «La Llorona». Finalement, on découvre le studio légendaire où ont été créés les premiers hymnes disco de la Belle Province: ceux du regretté Boule Noire. Prochaine mise en ligne: Épisode 6 Muzion, «Mentalité Moune Morne (Ils n'ont pas compris...)» : 20 mai

  • Fred Fortin: «Planter le décor»

    Fred Fortin, figure marquante du rock québécois, nous accueille dans le célèbre garage de son père, au Lac-Saint-Jean, où il a fait souvent monter les décibels pour ses différentes créations musicales. Il nous parle de son troisième album, «Planter le décor», qui a détonné dans son parcours et influencé de nombreux artistes. // CHANSONS: «Chateaubriand» «Mélane» «Scotch» «Conconne» «Moisi moé’ssi» «Tracteur»

  • Boule Noire: l’album qui a tout changé

    En 1975, le musicien Georges Thurston se fait proposer le projet de sa vie: faire un album de R’n’B en français, dans un studio mythique du sud des États-Unis. C’est le début pour lui d’une grande carrière, pour les besoins de laquelle il sera rebaptisé Boule Noire. // CHANSONS: «Aimes-tu la vie comme moi?» «Loin loin de la ville» «Je suis en amour» «Comme on est bien» «Dis-le moi» «Aimer d’amour»

  • Richard Desjardins: «Les derniers humains»

    «J’ai jamais voulu faire ça, moi, écrire des tounes», raconte Richard Desjardins. Ainsi commence l’histoire fascinante de son premier album solo, «Les derniers humains». Au fil de son récit, il nous fait un bilan des moments les plus touchants de cette période charnière.// CHANSONS: «Le cœur est un oiseau, «Les Yankees», «Miami», «Akinisi», «On m’a oublié», «Les flèches rouges».

  • Karkwa: «Les tremblements s’immobilisent»

    Dans le légendaire studio Chez Frank à Montréal, le chanteur et guitariste Louis-Jean Cormier, le claviériste François Lafontaine et le batteur Stéphane Bergeron se rappellent en riant de ce qui a mené à l’enregistrement du premier «vrai album» de Karkwa. // CHANSONS (dans l'ordre): «Le coup d’état», «Vertige», «M’empêcher de sortir», «La marche», «La fuite» et «Marie tu pleures».

  • Lhasa: «La Llorona»

    De la rencontre fabuleuse entre le musicien Yves Desrosiers et la chanteuse Lhasa de Sela, décédée en 2010, s'est ensuivi un disque mythique, «La Llorona». C'est l'album de musique du monde le plus connu du Québec et celui qui a révélé Lhasa. Yves Desrosiers raconte la genèse de leur duo.